Puss N Boots: « Sister »

Le trio Puss N Boots semble avoir les bottes refaites à neuf pour marcher : on croyait son No Fools, No Fun de 2004 être une simple récréation dans le parcours pas linéaire de Norah Jones, mais non, tout est possible pour Norah lespiègle. On a d’elle des albums dissemblables et insaisissables exprès, on a eu plusieurs disques en tant que Little Willies, et puis un hommage aux Everly Brothers avec Billie Joe Armstrong, ainsi que le projet ROME avec Danger Mouse et Daniel Luppi, et la revoilà en compagnie des copines Sasha Dobson et Catherine Popper à s’échanger le micro et les instruments (toutes trois jouent guitare, basse et batterie, Norah pianote en sus).

C’est très minimal, plein d’espace et panoramique : qu’il s’agisse de leurs créations ou de reprises de Tom Petty, de Dolly Parton et cie, on ne trouvera pas d’Americana plus twangy, délinquant, libre et irrésistible. Parfait pour partir en auto nulle part sans savoir quand (et si) on va revenir.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.