Xetas: « The Cypher »

Sur The Tower en 2017, ce trio basé à Austin a enchaîné des plages dont les noms peuvent rappeler un jeu de cartes de tarot. Outre le morceau-titre, des titres comme « The Hawk », « The Lamb » et « The Future » accompagnaient les symphonies punk de Xetas. Cette particularité avait permis au combo de franchir la limite entre la chanson et l’histoire, créant de petits chapitres dans un arc de cercle où l’errance spirituelle était teintée de rage.

Xetas poursuit ce voyage avec The Cypher, son nouveau disque où ses dix autres pistes de bruit sont transformées en mélodies et riffs qui font bouillonner le sang. Les noms des compositions de The Cypher dépeignent moins l’occultisme que les personnages qui pourraient s’y adonner. « The Doctor » raconte l’histoire d’un médecin malade qui tente de poursuivre sa pratique. « The Hierophant » nous présente un interprète mystique dont la vision est obscurcie par le doute et « The Martyr » sonne comme un cri de guerre ou une raillerie envers ceux qui sont destinés à mourir pour leurs croyances avec une argumentation contre la lâcheté, ou un défi à ces pom-pom girls qui lèvent leurs mains tremblantes pour exprimer des sentiments inconnus.

Le titre de l’album maintient néanmoins cet arc que The Cypher souhaite véhiculer. On y appelle l’auditeur et on le supplie de se réveiller et de ressentir quelque chose – n’importe quoi – plutôt que de rester un substitut ou un chiffre pour tout ce qui le conume et tout ce qu’il consomme. « The Xero » – un jeu de mots sur « zéro », est une autre manière de décrire « cypher »qui fait jouer au groupe les rôles des Porteurs de l’Apocalypse. Ils déchaînent l’enfer dans leurs voix alors qu’ils parlent de guerre, de famine, de peste et de mort, totalisant chaque vie sur Terre pour ne rien égaler. Avec ces deux messages contradictoires – tout est important, et rien ne l’est -, The Cypher parle de la peur inhérente au néant, et de la réalité de tout ce qui se dirige vers le néant plus vite que nous ne pouvons l’imaginer.

D’autres chansons sur The Cypher suivent – ou peuvent suivre – ce thème. « The Objector », qui met en vedette la bassiste Kana Harris au chant, s’attaque au manque de justice dans le monde et au manque d’attention aux victimes et à leurs expériences. « The Teache » fait écho à The Wall de Pink Floyd dans sa critique du système éducatif qui étouffe l’individualité de l’élève et le réduit à une tête vide à remplir de paresse.

Toutes les chansons ne traitent pas du Vide, ou de ceux qui nagent avec un abandon sauvage à travers lui. « The Bystander » explore le monde de quelqu’un qui observe ceux qui sont perdus dans l’obscurité, leur donnant de temps en temps de doux conseilsdistillant l’empathie. « The Marine » » – le dernier morceau de l’album, et sans doute le plus brillant – est une ode à la navigation dans les raz-de-marée du chaos et à l’émergence de l’autre côté. « Keep your head high, you’re almost home » (Gardez la tête haute, vous êtes presque à la maison), s’écrie le groupe à l’unisson « Lighthouse your guide, you’re not alone » (Phare ton guide, tu n’es pas seul.)

L’annonce d’un nouvel album de Xetas l’année dernière a suscité beaucoup d’attentes. Avec sa sortie, le groupe a prouvé qu’il était prêt à s’affirmer davantage dans la nouvelle décennie. The Cypher est à la fois cynique et plein d’espoir, conscient de lui-même et éblouissant, désireux de faire comprendre aux auditeurs la spirale descendante de notre monde et la possibilité de travailler à le faire monter jusqu’à un endroit où chacun pourra échapper à l’écrasement de notre chaos actuel et être capable de respirer.

****

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.