Khruangbin & Leon Bridges: « Texas Sun »

Il est difficile de saisir pleinement la taille du Texas avant d’avoir parcouru un tronçon de route important au travers de cet état. L‘horizon ne ceese de s’étendre et de se déployer – une étendue de terre apparemment sans fin, en grande partienon impactée par le développement, qui s’étend devant soi. On commence à se rendre compte à quel point il est compliqué de réduire tout cela à des caractéristiques simplifiées – combien il y a plus au Texas que les cow-boys et George W. Bush. Il est facile de se perdre dans ses pensées sur l’autoroute du Texas, ne serait-ce que parce qu’il y en a tellement.

Raison de plus pour avoir quelque chose de bon à écouter en cours de route. C’est essentiellement cette motivation qui a conduit à la création de Texas Sun, la première collaboration entre Leon Bridges, de Fort Worth, et Khruangbin, de Houston. Les deux artistes ont partagé la scène en tournée en 2018, ce qui s’est traduit par un bref mais inspiré effort en studio, que la bassiste de Khruangbin, Laura Lee, décrit comme « comme, à mes yeux, un voyage à travers le Texas ».

C’est un résumé approprié de ces quatre compositions ici ; toutes les plaines ouvertes, les paysages ensoleillés et les couchers de soleil rose-violet. Il pourrait facilement s’agir d’un voyage en voiture à travers n’importe quel État de l’Ouest – Arizona, Nouveau-Mexique, Utah, Californie – mais il est sentimentalement unique à l’État d’origine de Bridges et Khruangbin. Et à partir des notes douces et faciles de la chanson d’ouverture, une sensation de chaleur et de confort s’installe instantanément. L’invitation de Bridges à « venir et rouler avec moi jusqu’au coucher du soleil » (come on and roll with me ’til the sun goes downa) donne le ton d’un road trip nourrissant pour l’âme, sur fond de magnifiques « pedal steel » et de douce psychédélia. C’est un baume de bien-être dans une ère de frustration constante, une pause dans le désespoir extrême qui vante les vertus de monter dans une voiture avec quelqu’un que l’on aime et de laisser simplement ce qui se trouve au-delà de l’horizon être votre destination.

Les trois autres chansons de Texas Sun suivent le ton de la chanson titre, si ce n’est pas nécessairement le son. Khruangbin reprend le chant de velours de Bridges avec autant d’approches différentes qu’il y a de pistes, passant d’un psychédélisme décontracté et chargé de synthétiseurs sur « Midnight » à un dub-funk enjoué sur « C-Side » et à une slow jam merveilleusement entêtante et défoncée avec le titre final « Conversion ». Chaque chanson est conçue pour être écoutée de près ou simplement pour dériver en rêvassant, offrant des couches à démêler ou une atmosphère luxuriante pour vous faire sortir de vous-même. Les deux options sont parfaitement valables, bien que la première soit peut-être plus satisfaisante sur le plan sensoriel. Mais le résultat final est le même : Texas Sun est une merveilleuse évasion.

Bien que Leon Bridges et Khruangbin ne fassent pas nécessairement la même musique, ils sont complémentaires – Bridges apporte une gravité émotionnelle aux paysages psycho rock complexes et luxuriants de Khruangbin. La combinaison fonctionne si bien que j’espère déjà une suite éventuelle, même si cela devance peut-être un peu les choses. Pour l’instant, il s’agit d’une enivrante démonstration de concept de la part de deux des meilleurs artistes du Texas, tout cela dans le but de fournir la bonne mixtape pour aller quelque part, n’importe où. Il n’y a qu’un seul défaut à cela : le son d’un disque emblématique du Lone Star State parfait : Il n’est tout simplement pas assez long.

****

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.