Poliça: « When We Stay Alive »

«Laying in bed, as I healed from a ten-foot fall of carelessness with my life, I would dream of running in green grass and tears would pour from my eyes. » (Allongée dans mon lit, alors que je guérissais d’une chute de trois mètres d’insouciance dans ma vie, je rêvais de courir dans l’herbe verte et les larmes coulaient de mes yeux) ; c’est ainsi que la « leader » de Poliça, Channy Leaneagh,décrit en détail l’expérience qui l’a changée au début de 2018, comme cela a été épinglé dans la section des commentaires de YouTube pour « Driving », un « single » de son nouvel album, When We Stay Alive.

Pour être clair, l’album n’avait pas ce titre avant l’accident. Avant de tomber de son toit alors qu’elle dégageait de la glace, de se fracasser une vertèbre et de se blesser la colonne vertébrale, Leaneagh n’avait aucune idée de ce qui allait bientôt devenir l’inspiration du titre. Pourtant, en tant que quatrième album de Poliça, When We Stay Alive ne parle pas que d’un seul accident inattendu : c’est un voyage synthpop transformateur qui explore comment nos pires moments nous façonnent en tant qu’individus pour nous faire atteindre notre meilleur.

« Driving » commence lentement et de manière atmosphérique, mais prend de l’élan et attire les auditeurs par son intensité rythmique. « TATA » suit pour changer complètement l’ambiance, canalisant la férocité et l’espièglerie en même temps. La chanson suivante, « Fold U », est obsédante et dissonante, mais il est difficile de dire si la composition elle-même est faible ou si elle manque simplement de beauté et de merveille par rapport à toutes les autres entreprises du disque Plus tard vient « Be Again » qui a d’abord servi de pratique vocale à Leaneagh pour qu’elle retrouve sa voix tout en portant une attelle ; avec cette histoire en tête, la chanson en soi dévientpuissante et inspirante, et elle créée avec une passion si profonde qu’elle semble presque tangible.

 Bien que la moitié de When We Stay Alive ait été enregistrée avant l’accident de Leaneagh et l’autre moitié après, l’album est étonnamment cohérent. L’album maintient un récit éclairant tout au long de son déroulé ; en communiquant que si les malheurs de l’existence peuvent être difficiles, c’est à travers le processus de guériso, que nous pouvons revenir à nos vies plus forts que jamais.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.