Plans: « Get The Bad Out »

La scène emo américaine a fait naître un bon nombre de groupes. Plans en fait partie et il vient d’Indianapolis. Son premier album se nomme Get The Bad Out et il se situe dans cette mouvance avec douze titres explosifs, fougues et pleins d’une hargne à peine tempétrée.

On notera l’introductive « The Rent’s Due » ou les morceaux implacables que sont « Rose Island », « Bicycle Club » et « Unholy Medicine » tous riffs de guitare et sythmiques en griffes sorties dehors.

Comme l’indique Get The Bad Out, Plans extériorise ses maux les plus profonds afin de les exorciser une bonne fois pour toutes. Ce n’est pas pour rien que des morceaux explosifs à l’image de « Little Bird », « Warm Hamm’s » et de « Track 3 » viendront remettre le couvert. On appréciera également cette énergie constante du début à la fin avec « Vesuvius » et « Borrowed Time ».

Get The Bad Out offre magma sonique redoutable qui n’est pas loin de friser le remarquable.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :