Husky Loops: « I Can’t Even Speak English »

Si on devait résumer ce premier album de Husky Loops, I Cant Even Speak English, on pourrait suggérer d’écouter le premier titre « A Message From Lily To A Friend ». Ici, la protagoniste de la chanson, Lily, décrit l’album avec les phrases comme celle-ci : « lus vous l’écoutez, plus il y a de pétards qui sortent »ou cette autre : » »chaque chanson a une construction ». Elle n’a pas tort.

Tout comme le reste de ces titres, cet album comprend quinze morceaux extrêmement originaux et révolutionnaires qui purraient mettre à jour le livre des règles du rock. L’album est conçu pour être inclusif et fédérer tout le monde, ce qui est mis en évidence par l’idée géniale d’avoir une pochette personnalisable. Chaque album (qu’il soit physique ou numérique) acheté sera accompagné d’un stylo, permettant aux fans d’interpréter ce que le titre signifie pour eux. Cela brise complètement le mur entre les musiciens et les fans, car cela leur permet de contribuer au produit fini de Husky Loops, en créant une nouvelle touche personnelle à la musique.

La bonne nouvelle chez Husky Loops est qu’on y a la garantie que chaque nouvelle chanson sonnera différemment de la précédente. Pour eux, il n’y a pas de formule pour écrire un titre rock, chose qui est évidente dans I Can’t Even Speak English. Combinant synthés et effets lourds avec de vrais instruments, le groupe privilégie une fusion de moderne et de classique.

Malgré le niveau de bruit élevé de certaines chansons, chacune d’entre elles a évidemment été pensée à la seconde près. « Good as Gold » a une section centrale déplacée où tous les instruments s’arrêtent et où ce qui semble être un enregistrement joue. C’est efficace parce que c’est complètement anormal et surprenant pour nos oreilles taillées sur mesure.

« Temporary Volcano » affiche une voix automatique peu claire pour contribuer au thème électronique de la chanson qui crée un style moderne. Ce thème est lié à l’idée contenue dans les paroles qui mettent l’accent sur la cupidité de la société (« Je reçois de l’argent et je le dépense ») et sur la façon dont l’argent est si facilement gaspillé..

« Enemy Is Yourself » est un autre morceau innovant qui parle de luttes plus modernes – apprendre à s’accepter soi-même. Une fois de plus, nous entendons une autre voix générée par ordinateur qui répète le titre tout au long du morceau pour tenter de nous faire comprendre qui est le véritable ennemi. Combattre une guerre qui n’est même pas la nôtre est l’une des lignes qui décrit comment nous sommes prompts à nous impliquer et à blâmer les autres, sans pour autant trouver nos propres défauts.

En contraste avec ces chansons au rythme rapide, on nous montre qu’il n’est pas non plus hors de question de ralentir le rythme. « The Reasonable Thing » est la chanson la plus dépouillée, complétée par le tempo le plus lent, mais le groupe parvient à la rendre divertissante. On peut entendre une guitare brumeuse dans ce morceau créant un effet hypnotique, sous la colère d’une ligne de basse aiguisée et du chant du chanteur principal .

« J oy(Outro) » est la dernière chanson de l’album, et à ce stade, vous vous demandez peut-être ce que ce groupe pourrait faire de plus nouveau dans le monde de la musique. La réponse : écrire une chanson sur le champ. Le morceau commence avec Forni qui dit que « personne n’écrit jamais une chanson qui parle de ce qu’ils font en ce moment ». Le résultat est charmant, avec deux des trois membres du groupe qui s’échangent des idées. « Je suis assis au piano et je vais jouer un autre accord » avant de terminer par « je ne sais plus quoi dire ».

Husky Loops s’attaque ainsi de front aux luttes modernes tout en combattant les limites du rock et le statut de ce qu’est la création. Vivement l’album numéro 2qui confirmera que le combo parle bien d’autres langages.

****

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.