W.H. Lung: « Incidental Music »

La scène indie de Manchester continue d‘être prolifique, preuve en est W.H. Lung et son univers musical protéiforme tel qu’il est revendiqué sur son premier album intitulé Incidental Music.

Puisant son inspiration du côté de New Order et de The Stone Roses, W.H. Lung étonne par sa musique singulière faite de longues et emballantes compositions allant de l’introduction « Simpatico People » complètement motorik qui planter zle décor sans oublier l’interprétation magnétique de Joseph E survolant les compositions ingénieuses.

On peut également citer le mariage entre guitares aiguisés, beats métronomiques et synthés vaporeux qui se concrétise sur « Bring It Up » mais également sur les ambitieux « Inspiration! » et « Nothing Is ». W.H. Lung brille pour leur côté brut et dense qui s’exprime sur « An Empty Room » et sur « Second Death Of My Face » rappelant les ambiances berlinoises des années 1970. Il ne manque plus qu’un « Overnight Phenomenon » pour que le trio de Manchester arrive à sortir du lot avec son univers musical singulier se détachant du commun.

***

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :