Flat Worms: « Into The Iris »

Flat Worms avait fait une entrée pour la moins fracassante avec un premier effort discographique il y a deux années de cela. Le trio californien est, depuis, devenu un nouveau poids lourd sur la scène garage rock. Un an après leur EP, les voici de retour avec Into The Iris.

En l’espace de six compositions, Flat Worms dégaine leur garage-rock noisy et doucement psychédélique qui continue à faire des ravages. Le trio balance la sauce dès les premières notes de l’introduction intitulée « Surreal New Year » prenant des allures post-punk plus métalliques ainsi que le sidérurgique « Plastic At Home » et le rentre-dedans « Shouting At The Wall ».

Les riffs acérés ainsi que les rythmiques tourbillonnantes sont les principaux atouts de ce nouvel EP bien noir et insistant qui le confirme avec « Scattered Palms… » et la conclusion bien cathartique intitulée « At The Citadel ». Avec Into The Iris, les Californiens arrivent à s’imposer avec leur son métallique mêlant acier et acide.

***

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :