Hurt Valley: « Glacial Pace »

Hurt Valley est un projet musical du one-man-band californien, en l’exemple le dénommé Brian Collins, qui présente ici son univers musical sur premier album nommé Glacial Pace.

Comment résumer l’univers musical de Hurt Valley ? Et bien prenez une dose d’indie folk mêlée à la pop psychédélique gentiment lo-fi. Un peu comme si Chris Cohen ou Sufjan Stevens empruntait des sonorités dignes de Pink Floyd et le résultat fonctionne à merveille. Il n’y a qu’à juger les compositions célestes de « Geology Dreamer » en guise d’introduction mais aussi de « Bothers » et de « Live In To It » où la voix du californien est quasi semblable à celle de Kevin Parker mais avec les modulations psychédéliques en moins.

Glacial Pace fourmille de très bonnes idées avec notamment le solo de guitare sur la fin de « No Meaning » ou les interludes instrumentales de « Del Amo ». Hurt Valley arrive à distiller ses influences afin de n’en ressortir une harmonie qui règne sur « Be The Lighthouse », « Keepsake Ruin » ou encore sur « Immaterial Worlds » on ne plus tendu mais toujours aussi aérien. Un premier album qui convoque le spectre de l’indie folk lo-fi psychédélique rêveur comme on en fait plus.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.