Real Life Buildings: « Ohio and West »

Dans le rayon des groupes qui se sont séparés récemment, on peut citer Real Life Buildings. Le groupe indie rock new-yorkais Matthew Van Asselt a décidé de tirer sa révérence avec un ultime disque doux-amer nommé Ohio and West.

Donnant suite à leur Significant Weather paru deux ans plus tôt, le supergroupe new-yorkais a multiplié les épreuves en peu de temps. Il a pourtant écidé de nous donner une bonne dose d’énergie et de fun condensé sur des titres à mi-chemin entre emo et indie rock comme le titre introductif nommé « Road Block » qui annonce la couleur.

Real Life Buildings célèbre la vie comme il s’en est fait le chantre à travers des morceaux énergiques mais empreints d’émotion allant de « Backwards Glance » à « Irony » en passant par « A Mark On The Wall », « Racing The Sun » et « 168 ». Matthew van Asselt et sa bande balancent la sauce jusqu’au dernier titre plus mélancolique intitulé « A Different End » sous forme d’adieu déchirant. Ce sera donc’est tout ce qu’on retiendra d’un combo dont la durée a, certes, été, courte mais dont la fougue, elle, restera bien constante.

***1/2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.