Alice Dodo: « Volgina »

On ne sait rien sur ce patronyme qu’est Alice Dodo si ce n’est qu’elle vient de Russie et que la pochette de son album, Volgina, cultive l’équivoque quant à son genre. La musique, elle, fraie dans l’electronica en y mêlant tous les éléments qui peuvent la constituer. On pourra donc parler de synthwave, d’ambient, de techno et, pour souronner cet éclectiqme, de chill ou vaporwave.

Volgina se cimentera sur une atmopshère qui semble tout droit issue de son origine slave, un romantisme triste et pour le moins mortifère. De quoi renvoyer Mission ou autres Jesus & Mary Chain à leurs chères études avec, cerise sur le gâteau (mets tous deux emposonnés bien sûr) un soupçon de Bauhaus ou Peter Murphy.

***

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.