Superseed: « Superseed »

Superseed nous vient de Bristol, Angleterre. Quintet formé en 2017 sur les cendres d’autres formations, avec la particularité de tenir dans ses rangs trois chanteurs/guitaristes, le groupe propose un rock plaisant et calibré pour que ça marchhe avec Superseed, premier album éponyme. 16 titres, 66 minutes, ça laisse le temps de se faire un avis. Belles harmonies, superbes mélodies et belles influences au programme avec pêle-mêle : The Wilhearts, Pearl Jam, Stone Temple Pilots, Supergrass, Alice In Chains ou Foo Fighters.

On a donc à faire avec, en gros, le rock des années 90. Y a pire. La pochette, dans un style psyché, est stylée, alors que la musique du groupe est multistyle, piochant notamment dans le heavy rock ’70s (« Heavy Times »), la power pop (« Turn the Screw », « This is the Way to go »), et aussi (et surtout) le grunge (« Uneasy Swarm », « Quicksand »). Ça fonctionne bien mais on n’arrive pas à percevoir une identité propre. Bien que maîtrisant son sujet à la perfection et faisant passer un bon moment à l’auditeur, le combo s’éparpille trop pour déchaîner, dans l’immédiat, les passions.

**1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.