No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Overgrass: « KIlling Time »

Overgrass est un groupe suisse qui puise dans des influences qui vont des Beatles à Supergrass avec une touche d’Oasis. Pour dernier leur album Killing Time paru récemment, ils ont eu la riche idée d’aller en Alsace enregistrer dans le studio White Bat Records pour faire appel aux services de Rémi Gettliffe, réalisateur des albums des Last Train. Celui-ci a mis en valeur les talents d’écriture du quatuor helvète.. Dès l’ouverture, « Feel Alive Pt. 1 & 2 » installe l’ambiance d’abord electro puis garage : le son est vivant tant on a l’impression d’être avec eux. Overgrass balance ses influences, la nonchalance d’Oasis, les rythmiques et les mélodies rappelant Supergrass. Ca sonne et donne envie de dodeliner de la tête comme il se doit.

« Killing Time », la chanson-titre, est à elle seule une sorte de lettre d’amour à la britpop : Overgrass fait dans le simple et direct usant d’une guitare, une voix, une basse, une batterie. Les arrangements sont simples. C’est ce côté épuré qui fait tout le charme de l’album. Cette économie de moyens pousse le quatuor à travailler les mélodies et le plan des chansons, sans jamais être poseur ou prétentieux : c’est juste joliment fait, sans en faire trop. Tout le talent d’Overgrass réside dans ce juste équilibre. « My Life » reprend les mêmes codes, tandis que « I Need You » monte le ton et le son et devient plus rugueux à la manière d’Oasis. « Dancing Together » se danse avec une bière à la main et Overgrass se fait plus cajôleur avec « The Day We Met ». Pour « Emphasis », titre purement instrumental, Rémi Gettliffe apporte sa touche au synthétiseur et cela me rappelle certaines plage du Low de Bowie. « Take Me Away » est une fausse ballade qui commence acoustique avant de se rebrancher à l’électricité. « Give A Little Thing To Love » au rythme chaloupé et au son gras est un vrai titre de concert tout comme, au dernier titre, un « Won’t Let Her Go » dont la légèreté joyeuse est destinée à la foule dansante qui aurait l’idée d’aller les voir en concert.

***1/2

3 décembre 2019 - Posted by | On peut se laisser tenter |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :