No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Amon Tobin: « Long Stories »

La musique d’Amon Tobin évoque toujours quelque chose d’organique. C’est un peu comme s’allonger dans la forêt et prendre le temps d’observer le monde sous nos pieds. Et alors là, quel théâtre incroyable, il y à là, juste sous notre nez, un monde si riche, si flamboyant, si plein de vie et de rebondissement, quel le simple fait que nous n’en ayons pas connaissance confine à l’absurde. C’est un vaudeville qui se joue dans la mousse, devenues forêt pour l’occasion et l’échelle, c’est un univers qui s’offre plein et entier à notre découverte avide, tout plein de questions métaphysique qui en découlent naturellement.

C’était le fait de George Haskell, un biologiste américain qui observa, pendent un ans, à la loupe, un petit coin de forêt. Il en tira  un livre, intitulé simplement « Un ans dans la vie d’une forêt » Reflexion sur le vivant, sur l’impact de l’homme sur la nature, mais aussi questionnement philosophique et même théologique. C’est d’ouverture qu’il est question, et de la difficulté appréhender des échelles de grandeurs qui diffère du nez au milieu de notre visage. Si ce livre avait eu une bande son, ça aurait été cet album là.

****

16 novembre 2019 - Posted by | Chroniques du Coeur | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :