Ruby Haunt: « The Middle Of Nowhere »

Voilà un disque aussi lent que la chute de la neige ; voilà, sans doute, la meilleure image pour décrire la musique de Ruby Haunt. Le duo d’amis d’enfance commence à enregistrer à peu près vers 2015 et ne cesse depuis, avec une régularité tout à leur honneur, de sortir disques et eps à un bon rythme, en maintenant la qualité, l’inspiration et bien plus encore.

Un album sortit en août mais qui aurait bien pus le faire quelques mois plus tard, alors que va sévir  l’hiver ; en effet, tout ici, évoque le brouillard, le froid, la neige, le calme d’une rue au petit matin quand il à gelé. On y parle de la perte de repère de l’adolescent, du questionnement qui recouvre tout les autres, un peu d’amour, beaucoup de mélancolie et de tristesse.

C’est un disque qui doit prendre le temps de s’écouter au calme, qui se veut contemplatif, en émotions froides et chaudes qui vivent dans la langueur et la longueur. C’est infiniment beau et triste, parfaitement triste… et tristement parfait.

****

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :