No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Vagabon: « Vagabon »

L’album Infinite Worlds de Vagabon a figuré dans le Top 10 des meilleurs albums de 2017 pour certains. Il faut dire que Laetitia Tamko a débarqué de nulle part et nous a offert un premier disque indie rock riche en émotions. Depuis, l’artiste new-yorkaise d’origine camerounaise a décidé de nous surprendre de nouveau avec son nouvel opus

Un changement drastique s’opère pour notre Vagabon avec, pour commencer son départ vers d’autres cieux artistiques en matière de labels. Musicalement, elle élargit sa palette m en s’éloignant des influences indie rock qui ont fait sa personne (Modest Mouse, Built To Spill, Frankie Cosmos…) pour puiser du côté de la pop des années 2000 avec un soupçon plus christique qu’à l’accoutumée. Il en résulte des morceaux autoproduits et audacieux comme « Full Moon In Gemini » en guise d’introduction mais également les allures new wave de « Flood » et le bouleversant « In A Bind » où les sonorités digitales ont remplacé les guitares du premier album.

La voix de Vagabon se rapproche de plus en plus de celle de Sampha tellement la ressemblance est flagrante sur l’entêtant « Water Me Down » où l’on flotte sans souci ou encore « Wits About You ». Une dimension spirituelle se dégage tout au long de ce second opus où les chorales gospel peuvent se faire entendre de temps à autre tandis que les timides gadgets électroniques se frottent à des arrangements plus organiques notamment sur « Please Don’t Leave The Table » où l’on attendait à quelque chose de plus simple et la superbe hymne nommée « Every Woman ».

Le second album de Vagabon fonctionne de façon cyclique et ce n’est pas un hasard si ce disque se clôt sous une version remix hip-hop de « Full Moon In Gemini ». Cela prouve à la new-yorkaise de nous offrir un moyen de se découvrir sous un nouveau jour passant de la remise en question à l’acceptation avant de passer à l’évolution pour devenir une meilleure personne qu’elle ne l’est déjà.

***1/2

21 octobre 2019 - Posted by | On peut se laisser tenter | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :