Joel Miller: « Unstoppable »

Saxophoniste (ténor et soprano), compositeur, improvisateur, leader d’orchestre essentiel à l’écosystème du jazz montréalais, Joel Miller réalise un rêve : composer pour un grand ensemble à forte teneur jazz, créer le prolongement orchestral de son univers créatif.

Au terme d’un cycle d’apprentissage auprès du compositeur et pédagogue John Rea, ainsi que du maestro français et pédagogue Guillaume Bourgogne, Joel Miller accouche d’une maîtrise en composition de l’œuvre Unstoppable, « fantaisie épique » où se succèdent 4 tableaux répartis en 14 stations – « Song Story », dirigé par Christine Jensen, « What You Can’t Stop », « Dance of the Nude Fishes » et « Deerhead Hoof ».

Les référents sont différents, témoignent des intérêts musicaux du compositeur et improvisateur pour le folklore afro-péruvien, pour l’avant-rock de « Deerhead Hoof » et consorts, pour le minimalisme américain post-Steve Reich, pour les big bands de jazz moderne ou contemporain.

Véritable synthèse orchestrale de Joel Miller, cette œuvre rassemble 18 interprètes chevronnés, et dont l’instrumentation est singulière, dans un contexte jazzistique — saxophones, trompettes, flûtes, clarinettes, cor, guitare, piano, contrebasse, percussions. Fantaisie épique, on ne pourra pas dire mieux

***1/2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.