No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Indianizer: « Nadir »

Ce qui a fait l’originalité de ce combo italien, c’est tout simplement cette capacité de transporter l’auditeur très loin sans qu’il ne se perde. On en veut pour preuve leurs sorties précédentes qui mélangeaient rock psychédélique aux musiques du monde pour en faire un mélange détonnant. Et cette fusion, on la retrouve encore sur leur nouvel opus intitulé Nadir.

Pour ce nouvel album, Indianizer reprend sa recette fétiche pour nous transporter aux quatre coins du monde. Sachant faire la fusion entre rock psychédélique et rythmes tropicaux, le groupe italien possède plus d’un tour dans sa poche comme l’atteste l’introduction nommée « New Millenium Labyrinth » digne de Dire Straits ou des déjantés « Reyna Querada » et « Sin Cleopatra » faisant part aux sonorités sud-américaines avec ces textes à mi-chemin entre anglais et espagnol.

En outre, Indianizer ne compte pas s’arrêter en chemin. Leur machine à faire danser constitue une sorte d’échappatoire à la vie de tous les jours avec quelques moments de répit et interstellaires comme « Horoscopic (Saturn Returns) » avant de repartir de plus belle. Il ne fait aucun doute que les italiens arrivent à nous étonner avec ces rythmiques dignes de Can, Django Django et ces allures tropicales d’Os Mutantes pour en faire une fusion détonante sur ce nouvel opus.

****

18 octobre 2019 - Posted by | Chroniques du Coeur |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :