Rhi: « The Pale Queen »

Artiste canadienne basée à Londres, Rhi œuvre dans le trip-hop mais le sien est bien loin d’être consensuel comme il le fut au moment où le genre a commencé à faire le « buzz ». son premier « single » ;, « Swagger » déployait un lyriqme envoûtant et des ambiances « chill out » hypnotiques bien an phase avec son « debut album », un Reverie où se mélaient déjà compositions immersives, où affleuraient brio et sensualité et les influences hip-hop, R&B, neo soul et bass music.

Sur The Pale Queen surgissent désormais des textures électroniques minimalistes et éthérées flirtant avec un trip-hop narcoleptique, lle tout conduit par une ligne de basse entêtante et bien dépaisse.

Cet opus est alors suffisamment triste pour émouvoir et suffisamment différent pour que l’écouter en boucle aparaisse comme une évience.

****

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.