Saba Lou: « Novum Ovum »

Parce qu’il n’y a pas que King Khan qui suit une trajectoire musicale des plus déjantées. On peut citer sa fille nommée Saba Lou qui suit son bonhomme de chemin sereinement. Après un premier album Planet Enigma paru il y a maintenant deux années de cela, la jeune allemande qui a récemment fêté ses 19 printemps revient nous étonner avec son successeur intitulé Novum Ovum.

En mélangeant savamment rock’n’roll digne des années 1960, folk, soul, jazz, calypso et country, Saba Lou privilégie la normalité à l’excentricité de son père. Et Novum Ovum ira répondre à cette thématique avec ces dix nouveaux morceaux délicieusement rétro comme l’introduction nommée « Primrose Diner ». Impossible de résister aux splendides écoutes de « Dirty Blonde », « Penny Rolls » ou bien même de « Telepathetic » qui iront témoigner de leur puissance émotionnelle.

Novum Ovum impressionne pour son ambiance chaude et chaloupée avec ses lignes de guitare et son atmosphère libératrice. Il en témoigne des morceaux hors pair et hypnotiques à l’image de « Silver Pill » et de « Cherie Sherabou » pour se rendre de la puissance magnétique de Saba Lou à nous emporter très loin. Ce second opus ira conjuguer ces influences musicales avec brio et avec une dose de mysticisme dont seul elle a le secret.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :