Jungstötter: « Love Is »

Fabian Altstötter est un rescapé de Sizzar, échappé en mode perso pour mieux diluer sa mélancolie couverte de lyrisme ombragé. C’est au hasard d’une vidéo chargée de spleen (en compagnie de Soap&Skin dont il assure les premières parties) que je découvris l’univers de son nouveau double baptisé Jungstötter. Un songwriting léché, des conditions d’enregistrement live créant une proximité trouble avec ceux qui seront amenés à tendre l’ouïe, autant de brio chez ce crooner ténébreux venu d’Allemagne.

À l’écoute des dix titres qui composent Love Is, c’est un mystère constant qui pénètre l’espace. Nous sommes alors remués par un chant délicat (« Into Deep ») en ayant à l’esprit quelques filiations artistiques notables, à l’exemple du refrain torturé « Wound Wrapped In Song « dont l’emphase éplorée contamine des trémolos graves empruntés à David Sylvian. Une indubitable caresse qui se livre avec le concours d’un piano, véritable support affectif de l’ensemble. « To Be Someone Else » en sera le morceau de bravoure, résumant à lui seul le déroulé qui lui précède : Somptueux !

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :