Jesse Malin: « Sunset Kids »

Sur de nombreux plans, Jesse Malin semble égaré dans son époque, un personnage comme on en fait peu, un manière de rescapé des seventies alors qu’il est probablement trop jeune pour avoir pleinement vécu l’époque. Doté d’un sens de l’humour ravageur, caustique, et d’un charisme à toute épreuve qui font de lui un artiste dont on ne peut que déplorer qu’il soit si peu reconnu.

C’est donc toujours avec un joie non feinte que l’on reçoit un nouveau disque comme on prendrait des nouvelles d’un vieux pote que l’on est content de revoir. Et tant pis si chaque disque se ressemble un peu, toujours sous l’égide du modèle Springsteenien, ou si, plus précisément, chaque opus prend la suite du précédent, le tout formant un corpus, une chaîne particulièrement consistante sur la durée.

Tant pis, en effet, puisque l’on est quasiment certain d’y retrouver ce que l‘on aime : des mélodies bien troussées, finalement plus intemporelles que revivalistes (« Meet me at the End of the World Aaain »), un sens de l’harmonie (« Chemical Heart », « When you’re Young ») et de l’attaque à la guitare folk (« Promises » , « Shining Down »), une ambiance mélancolique (« Shane », « Revelations »), et une âme s’échappant des textes évoquant les galères du quotidien de ceux qui tentent de s’en sortir le tout avec sa bonne vieille ville de New York City en toile de fond. Écouter un disque de Jesse Malin c’est un peu comme prendre un express imaginaire pour la Big Apple. Et s’y mettre en route.

***1/2

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :