No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Puddle Of Mudd: « Welcome To Galvania »

Welcome To Galvani marque le retour en studio pour les Américains de Puddle Of Mudd. Les anciens protégés de Fred Durst (Limp Bizkit) n’avaient rien produit depuis plus de dix ans. Accusés de playback, cumulant les déboires avec la justice, l’idée d’un nouvel opus semblait être de plus en plus compromise.

Come Clean (2001) s’était imposé dans l’univers neo metal de l’époque grâce à ses influences grunge très marquées. Une voix proche de celle de Kurt Cobain, un chanteur tourmenté, des riffs simples et efficaces en plus d’une énergie très metal. Musicalement, le groupe maintient le cap du grunge, oscillant entre Nirvana et Alice In Chains.

« Go To Hel » et « Diseased Almost » renouent avec les recettes gagnantes de Puddle Of Mudd. Des riffs assez lourds et une mise en avant de la voix éraillée de Wes Scantlin. Une voix qui atteinda son sur le refrain de « Just Tell Me ».

« Kiss It All Goodbye » se veut dans la lignée du cultissime « Blurry »; des influences bluesy et grunge pour une ballade comme Puddle Of Mudd sait en faire mais pas avec une émotion aussi forte que par le passé.

Si le groupe ne surprend pas, il se veut rassurant sur sa capacité à continuer de composer des titres efficaces. Il est vrai que ceux-ci sont mis au service du combat de Wes Scantlin contre les démons de son passé semble être le thème principal de l’album. Ses frasques n’ont cessé de défrayer la chronique ces dernières années. Accusations de possession de cocaïne, arrestation pour ivresse publique, vandalisme sur un carrousel à bagages dans un aéroport, etc. La liste est longue, le chanteur ne s’en cache pas.

Le premier « single » « Uh Oh » accroche l’oreille par son côté nonchalant aux relents country. Les lignes de chants faussement naïves, associées à des riffs assez lourds, cachent un texte plutôt sombre. Scantlin fait part de son combat contre l’addiction et de ses conséquences sur une relation romantique.

Avec « Slide Awa », Scantlin retracera les défis de ces dernières années et la difficulté de les dépasser pour continuer d’avancer. « You Don’t Know» fera , ensuite, ressortir le sentiment d’impuissance ressenti avec l’enchaînement de ces évènements. Chaque morceau reflètera ainsi une tranche de vie, une réflexion sur ce qu’il a vécu, avec en filigrane une volonté d’aller mieux. La mélancolie du passé se confronte à la résignation du présent pour un résultat assez probant.

Welcome To Galvania marque le début d’une nouvelle ère pour Puddle Of Mudd. Il ne réinvente pas les codes mais il reste efficace. Près être reparti avec un ndifférent line-up et un autre label ce sera peut-être l’occasion d’un nouveau départ.

***

19 septembre 2019 - Posted by | On peut se laisser tenter |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :