No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Jon Keliehor: « Fables Of Forests And Light »

Jon Keliehor, avant de frayer dans les milieux « ambient » et « roots », joué dans de nombreuses formations durant les années 70 et 80. Il a même fréquenté Jim Morrison et james Brown puis composé des « B.O. » de films et des musiques pour le théâtre et la danse. Ses plus récentes productions en solo consistaient en un travail sur les percussions et les « field recordiings » (The Beginning Of Time en 2016) .

Après avoir fait cette projection sur les bruits de jungles animalistes, Fables Of Forests And Light  va, lui, s’orienter vers une autre sorte d’instrumentation faite de cithares réverbérées.

Jon Keliehor cite Aldous Huxley lui permettant de situer sa démarche sur les insterstices qui se situent entre différents seuils, peu ou prou cachés. Elle explicitera ce travail de symbiose entre bruits organiques et approches plus numériques (cordes synthétiques sur « Light Horizon »). Tout comme chez The Doors cette démarche rappellera la démarche de Carlos Castaneda sur les états altéérsé de conscience ; entre forêts pluvieuses (rainforest) et dérives « stupéfiantes » et néo-psychédéliques se feront percevoir ces voix fantomatiques à la lisière d’un charnel qui ne s’émanciperait pas, d’un tangible qui serait toujours hors de portée.

***1/2

18 septembre 2019 - Posted by | Chroniques du Coeur | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :