Orville Peck: « Pony »

Beaucoup iront prendre un malin plaisir à le surnommer le MF DOOM de la scène alternative country tout simplement parce qu’il avance visage masqué. Et pourtant Orville Peck est bien au-delà de tout cela car le mystérieux musicien originaire du Nevada a décidé de se révéler à nous avec son premier album intitulé Pony.

Derrière son chapeau de cowboy et de son masque en cuir, Orville Peck reste avant tout un musicien qui possède un sacré caractère. Inspiré par les grands actes de ce courant musical comme Townes Van Zandt, Merle Haggard ou encore Willie Nelson, il se démarque par son originalité à travers des morceaux bien aventureux à l’image du titre d’ouverture nommé « Dead of Night » qui, comme son nom l’indique, fascine par ses ambiances nocturnes.

Petit à petit, le mystère est levé face à l’univers d’Orville Peck qui se dévoile de plus en plus. Avec des ritournelles country originales bien enlevées tels que « Turn To Run » et « Winds Change » ou encore des plus ténébreux « Buffalo Run » aux guitares savamment distordues, le bonhomme du Nevada revendique la culture queer à laquelle il a baigné. Entre moments spacieuses avec « Queen of the Rodeo » et « Hope to Die » et d’autres plus solennels avec la ballade lo-fi nommée « Kansas (Remembers Me Now) » ou encore « Nothing Fades Like The Light », tout laisse à penser le Far West peut nous réserver de bonnes surprises de taille. Et c’est sans compter sur le talent venu d’ailleurs du cowboy masqué.

***1/2

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.