No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

The Messthetics: « Anthropocosmic Nest »

L’inspiration coule tout naturellement chez The Messthetics, désormais bien rodés après une longue tournée qui leur a fait traverser l’Amérique du Nord et l’Europe. De fait, le trio affiche une productivité plutôt rare : 18 mois après avoir sorti un premier album éponyme accouché rapidement après qu’ils se soient réunis, Anthony Pirog, Joee Lally et Brendan Canty remettent le couvert pour onze nouveaux titres composés et enregistrés dans leur antre de Washington D.C.

Logiquement, Anthropocosmic Nest affiche une osmose définitivement plus solide que son prédécesseur aux contours parfois trop expérimentaux et démonstratifs. S’il l’est aussi, mais à sa manière, ce nouvel album ne force jamais le trait, creuse même l’identité du groupe en s’en allant voir plus loin encore, toujours en terrains praticables. En résulte une diversité qui, couplée à des titres généralement courts, rend l’affaire vite et bien expédiée.

Car, tout en ayant le tact de consacrer leur morceau le plus court à leur pulsion la plus bruitiste (« The Assignment) », The Messthetics ratissent leur large spectre rock, passant avec des degrés techniques différents d’un enchainement de cavalcades punk en ouverture (« Better Wings », « Drop Foot ») à d’autres compositions étonnamment plus contemplatives (« Pacifica, Touch Earth Touch Sky » non léloignées du post rock), via quelques plages de guitares aventureuses (« Because The Mountain Says So », ou le jazz sur « Pay Dust) ».

Au bout du compte, The Messthetics illustrent leur montée en puissance, leur grande richesse musicale, et confirment qu’ils sont loin du projet one shot dont ils pouvaient avoir l’allure à leurs débuts logiquement parasités par le fantôme de Fugazi. Pirog désormais bien intégré à une section rythmique qui a depuis longtemps fait ses preuves, le groupe est définitivement sur de bons rails pour creuser durablement un répertoire intelligent, aussi dynamique que passionnant.

***1/2

14 septembre 2019 - Posted by | On peut se laisser tenter |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :