No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Siavash Amini: « Serus »

La scène électronique iranienne est assez peu connue chez nous, mais un nom ressort depuis le début des années deux mille dix : Siavash Amini. Le guitariste ébouriffé de Téhéran a su construire une solide carrière au gré d’albums solo audacieux et de collaborations fructueuses dans un registre ambient/expérimental hors normes.
Serus est inspiré par la nuit et les écrits de Maurice Blanchot. Pour le musicien qui a souffert d’insomnies et de moments de trouble qui l’ont conduit à faire une dépression nerveuse, « nous résistons à la nuit dans le sommeil, par la voie du rêve ». Cet attrait pour l’obscurité et l’onirisme est très prégnant dans cet opus. Dès les premiers instants le ton est donné. Les sonorités sont dark, menaçantes : une vision cauchemardesque renforcée par des drones et divers bruits agressifs. Néanmoins, « A Recollection of the Disappeared » s’avère plus complexe, l’angoisse cède la place à la rêverie, un brin mélancolique quand le violon de Nima Aghiani apparaît en contrepoint d’une ambient lumineuse.

« Semblance » poursuit sur cette ligne positive. Peu événementiel au départ, ce titre s’impose sobrement, tout en cordes longilignes, avant de s’enfoncer dans une forme expérimentale. Les divers effets sonores perturbent ainsi l’équilibre précédent, le brouillard s’épaissit progressivement, et malgré une accalmie, les grondements clôturent la pièce de façon inquiétante.
« All that remaine» est sans doute le morceau le plus démoniaque. Il se vautre dans une débauche de bruitages farouches, impliquant l’auditeur dans un sabbat noir violent, tissé par des crépitements tendus et autres vrombissements macabres. Enfin, Serus se termine sur une note sereine avec « All that remained Pt. 2 », gorgé de cordes mélancoliques, témoignage de l’amour que porte le musicien au modern classical.

***1/2

12 septembre 2019 - Posted by | On peut se laisser tenter | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :