Prang: « Gender Roles »

Incisif, tranchant, Prang avec son nom de méchant de film de série Z, est le premier album du trio de Brighton, UK. Et on  espère pas le dernier tant il semble réussit. Trente sept minutes de punk rock à tout berzingue, variant la vitesse selon le besoin, mais jamais l’envie. Et c’est bien d’envie qu’il est question, sinon comment expliqué l’incroyable énergie qui se dégage tout au long de l’album. Impossible de ne pas avoir envie de gigoter ou de pratiquer le air guitare frénétiquement.

La recette est connu mais reste à savourer sans modération. Une honnêteté indéniable dans la démarche, un plaisir facile qu’on ne boude pas, et toujours cette pèche contagieuse qui donne envie de ré écouter aussitôt la dernière piste terminé. Prang est un des disques qui vas enterrer l’été de la plus belle des façons.

***

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.