No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Carmen Villain: « Both Lines Will Be Blue »

La musicienne d’Oslo, Carmen Villain, délaisse le chant et le format pop pour proposer un album ambient dub tout aussi réussi que ses deux premières productions.
Des gazouillis d’oiseaux, le bruit d’une rivière, le vent dans les arbres… Les enregistrements de terrain ou Fields recordings, c’est selon votre niveau d’anglais, tiennent une place importante dans les nouvelles compositions de Carmen Villain.
Cette artiste, moitié norvégienne, moitié mexicaine, née aux États-Unis et qui vit aujourd’hui à Oslo s’était fait notamment remarquer pour la qualité de sa pop éthérée que l’on avait apprécié notamment sure l’album
Infinite Avenue en 2017, avec cette photo noir et blanc de Gena Rowlands en couverture.
Cette fois, on la retrouve dans un registre ambient New age, où le chant est cette fois inexistant. Un pari osé mais réussi pour Carmen Maria Hillestad qui se montre aussi à l’aise dans les chansons au format pop que dans les musiques contemplatives éthérées.
Ici il sera surtout question d’ambient dubby, avec des atmosphères changeantes dans des titres composés avec des instruments traditionnels (flûte, piano, percussions…) et des sonorités électroniques bénéficiant de différents effets et traitements.
Le résultat ressemble à un voyage en divers endroits du globe, et s’avère aussi apaisant que méditatif.
***1/2

9 septembre 2019 - Posted by | Chroniques du Coeur | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :