No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Donarhall: « Helvegr »

Helvegr, du groupe allemand Donarhall est construit, selon l’aveu des compositeurs, comme la lecture de huit poèmes ( en huit pistes cqfd) ou le chant s’efface pour laisser place à une musique total faites dans le but avoué de stimuler l’imagination de l’auditeur.

Cela évoquera selon les personnes bien des choses différentes, tant la palette musical est riche. Certain y verront les grands espaces naturels, immaculés, préservés de la souillure de l’homme, et d’autre peut être y verront de la violence, du désespoir ; euphémisme qui souligne que c’est loin d’être joyeux.

Finalement, là ou Donarhall aurait pu sortir un énième disque  de black métal, honnête, correct mais insignifiant le fait de laisser le chant s’effacer permet de laisser un blanc que doit combler l’auditeur, ce qui est la force de l’album. En stimulant l’imaginaire, on touche à ce qu’il y a de plus noble dans ce type de musique, offrir une main tendu à l’interprétation.

***1/2

5 septembre 2019 - Posted by | On peut se laisser tenter |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :