No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Armstrong: « Under Blue Skies »

L’histoire de la pop renferme une foultitude de trésors perdus ayant sombré dans l’oubli pendant plusieurs décennies avant de finir par bénéficier, pour les plus chanceux d’entre eux, d’une miraculeuse réhabilitation. Il convient alors de saluer l’initiative du label qui vient de redonner vie sans plus attendre au premier album d’Armstrong, un projet mené en solitaire par le chanteur-songwriter gallois Julian Pitt.

Initialement sorti en CDr en 2007 et rapidement devenu introuvable, Under Blue Skies a pour cette nouvelle édition été remasterisé et augmenté de huit bonus tracks et autres versions alternatives, ce qui porte notre plaisir à un total de vingt chansons. Les amateurs de chansons pop marquées du sceau de l’intemporalité seraient inexcusables de ne pas saisir cette seconde chance.

Considérant sans doute que l’on est jamais mieux servi que par soi-même, Armstrong prend un malin plaisir à citer nombre de groupes et d’artistes pour le moins engageants, revendiquant pêle-mêle des influences telles que The Pale Fountains, Edwyn Collins, The Lightning Seeds, Aztec Camera, The Beautiful South ou encore Prefab Sprout. Un name-dropping à faire tourner la tête et qui a le mérite d’annoncer clairement la teneur de cette merveille de sunshine pop bucolique. Mélodiste hors-pair (« Crazy World », « September Skies »), Julian Pitt pourrait bien former avec le Suédois David Myhr et l’Ecossais David Scott (The Pearlfishers) une nouvelle Sainte Trinité du songwriting pop doré à l’or fin (« Love Hate Passion And War », « Ralph and Gustav », « Gratitude) ».

Depuis ce premier essai confidentiel enfin révélé au grand jour, Julian Pitt a réalisé deux autres disques passés à peu près aussi inaperçus, Songs About the Weather (2009) et Fragments and Curiosites (2017). Alors qu’un nouvel album intitulé Happy Graffiti arrivera prochainement, gageons que la mise en lumière tardive de son coup de maître inaugural permettra de placer la suite des aventures d’Armstrong sous des cieux plus cléments.

***1/2

22 août 2019 - Posted by | Chroniques du Coeur |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :