Black Dresses: « Love And Affection For Stupid Little Bitches »

Black Dresses ne fait jamais dans la dentelle. Le duo électro-pop noisy et indus était venu mettre nos otympans en compote avec son album WASTEISOLATION, voici qu’il récidive avec un Love And Affection For Stupid Little Bitches à l’appelation provocatrice.

Les fans de Grimes des débuts ou de Gang Gang Dance pourront apprécier la pop expérimentale bien bruitiste du tandem canadien. Pourtant, aussi étonnant que cela puisse paraître, Black Dresses se montre plus assagi par rapport à son prédécesseur. Ceci dit,on ne se fiera pas à l’introduction bien chaotique nommée « Static » ou l’interlude noisy quasi-inaudible intitulée « Drool » pour constater que cela reste du Black Dresses quand même.

Alternant hurlements rauques et chant mélodique sous fond d’instrus électroniques quasi-indus bien incisives tantôt 8-Bit tantôt glitch, le duo de Toronto nous en fait voir de toutes les couleurs. Et c’est à prendre ou à laisser avec « Hertz », « Mancrushed » ou bien encore le saccadé et agité « Cartoon Network », vous voilà prévenus. Love And Affection For Stupid Little Bitches continue son côté anticonformiste qui se fait valoir sur « Mutations » ou sur le final nommé « My Heart Beats Out Of Time ».

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :