World War Two: « The Dead End »

Avec un tel patronyme et un album dont le titre évolue dans un registre similaire, la bande-son d’un tel opus ne pouvait qu’évoluer dans un registre anxoigène. L’atmosphère y est étouffante à souhait ou à loisir avec des étendues désolées parcourues par des drones ambient.

Climat propre aux méditations introspectives et dystopiques résumées par cette sensation d’impasse qui justifié allègrement l’intitulé de cet opus. L’écoute de cette album sera dérangeante mais on se devra de lui concéder une certaine beauté.

***

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.