No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

The 1975: « A Brief Inquiry Into Online Relationship »

Le groupe britannique mené par le charismatique Matt Healy était monté en puissance avec son second disque I Like It When You Sleep, For You Are So Beautiful Yet So Unaware Of It en 2016 qui fut très bien reçu par la critique et le public.

Les Mancuniens passent ici à l’étape supérieure avec ce nouvel opus qui est destiné à cette « génération Y », les « millenials », qui fait partie de son public avec, bien sûr, un coup de pub bien distillé sur les réseaux sociaux,le combo nous offre une excursion à travers les dangers des nouvelles technologies sur la société.

The 1975 va étonner ici pour des approches ultra-recherchées et complexes comme sur « Give Yourself A Try » aux allures de Joy Division ou encore sur le satirique « Love It If We Made It » où Matt Healy hurle à tue-tête les déclarations à l’encontre de Trump. Question satire, on relèvera également « I Like America & America Likes Me ». Pour le reste, le groupe de Manchester ira élargir son spectre musical en allant vers le R&B moderne et autotunée sur « TOOTIMETOOTIMETOOTIME », vers le jazz sur « Mine » et « Sincerity is Scary » ou encore l’électronique expérimental sur « How To Draw / Petrichor ».

A Brief Inquiry Into Online Relationships rendra également hommage à ses aînés de Manchester, Oasis où on retrouve ces arrangements sur « It’s Not Living If It’s Not With You » ainsi que les accents post-rock de « Inside Your Mind » entre autres qui fait suite à l’interlude bien étrange nommé « The Man who Marries A Robot / Love Theme » évoquant les dangers d’Internet. Plus on avancera dans l’album plus The 1975 se fera mélancolique et il signera une de ses plus belles compositions, « I Couldn’t Be More In Love » avant la touchante conclusion nommée « I Always Wanna Die (Sometimes) ».

S’éloignant de la pop accessible des débuts, le groupe de Matt Healy revient avec une musique protéiforme fonctionnant presque comme un album concept. De quoi patienter pour leur prochain album « garage », Notes On A Unconditional Form qui est déjà annoncé.

***1/2

6 août 2019 - Posted by | On peut se laisser tenter |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :