No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Silent Vigils: « Lost Rites »

Un an après leur premier album, les musiciens de Silent Vigils reviennent déjà avec leur nouveau disque, toujours publié un label parfaitement indiqué pour leur ambient composite et légèrement tremblotante. Comme sur leur premier opus, Fieldem, il ne s’agit pas d’empiler deux savoir-faire, ni de se lancer dans une course à qui prendra le pas sur l’autre, mais plutôt d’opérer dans une forme minimale, avec des nappes et des apports discrets (coups sourds, gouttelettes, bruissements divers, souffles courts).

Alors qu’on craignait se trouver face à un album assez monotone, quoique bien exécuté, une guitare électrique viendra introduire quelques notes détachées en milieu de disque (« Elysse »).

Cette six-cordes isolée reste cependant esseulée car, sur les quatre autres morceaux, Silent Vigils se positionne davantage dans un registre fait d’agrégats et d’empilements de couches, jouant classiquement sur les sensations de flux et de reflux, travaillant sur le fade in et fade out des accords de guitare.

Lost Rites se présente donc globalement comme une suite logique de Fieldem, James Murray et Stijn Hüwels capitalisant aisément sur les qualités déployées dans ce premier effort, sans vraiment chercher à aller dans d’autres directions.

***

6 août 2019 - Posted by | On peut se laisser tenter | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :