No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Don’t Upset The Bear: « Don’t Upset The Bear »

Ces cinq Américains originaires de la Côte Est  ont décidé de ressortir les pédales fuzz et de ré écouter à outrance des artistes comme Ty Segall ou The Black Box Revelation . Imitant sans copier, Don’t Upset The Bear apporte cette petite note de soleil venant du Surf Rock monté sur un canevas garage et/ou presque grunge dans l’idée.

Une voix nasillarde accoupler à de solides et honnêtes instrumentations finirons sans doute de convaincre les plus récalcitrants que cet album est un digne successeur de ces groupes 70’s qui faisait de la côte leur territoire d’expression.

Sable chaud donc, océans, farniente, mais en un peu plus pulcéré quand même, et parfois même, l’envie de danser sur la vague. Mention spéciale à l’énorme « Ligtht Sets Down » », morceau final en forme d’explosion qui vaut, à lui tout seul, la peine qu’on écoute le reste, un incroyable finish de huit minutes en forme de quintessence du genre absolument incroyable.

***1/2

4 août 2019 - Posted by | On peut se laisser tenter |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :