Jill Tracy: « Diabolical Streak »

Jill Tracy est une artiste américaine oeuvrant dans un genre nommé neo-cabaret. Autant dire qu’on se situe ici dans une niche de niche, quelque part entre entre la pop baroque, le dark jazz et la country gothique. Piano, voix et cordes se partagent la vedette. c’est peu mais c’est largement assez pour installer une ambiance unique, noire et décadente. C’est la plusieurs fois récompensée « Evil night together » qui entame la marche (funèbre), mais l’ordre ne revêt ici que peu d’importance ; chaque titre est bon.

Diabolical Streak aurait très bien pu constituer la bande son de la série Twin Peaks, ou celle d’un film noir mêlant empoisonnement, trahison et meurtre crapuleux. Jill Tracy est un peu une Tori Amos née du mauvais côté de la barrière ; celle qui sépare les chanteuses pop un peu déjantées des amantes de la nuit s’abreuvant d’histoires macabres. Pour la première fois sur ce disque accompagnée de son Malcontent Orchestra, elle signe une œuvre homogène, belle et vénéneuse, à l’élégance inspirée des années 30 imparable. Bref, une curiosité à découvrir.

****1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.