No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Body/Head: « The Switch »

Depuis la séparation de Sonic Youth, chaque membre s’épanouit chacun de son côté. Surtout la mythique bassiste Kim Gordon qui continue de faire parler son inventivité sans faille avec son superduo Body/Head en compagnie du guitariste Bill Nace. Après un premier album paru en 2013 et un album live trois années plus tard, les voici de retour avec un nouvel opus intitulé The Switch.

Avec ces cinq nouvelles compositions, Body/Head nous fait voir une autre facette du rock expérimental. La guitare de Bill Nace et la basse de Kim Gordon nous entraînent dans des contrées bien étranges et oppressantes où les distorsions et autres moments bruitistes venus d’ailleurs sont légion.

Il suffitra, à ce propos, d’écouter l’introduction bluesy complètement déglinguée de « Last Time » pour s’en apercevoir suivi du plus monotone « You Don’t Need » pour se rendre compte que l’on est jamais à l’abri de quoi que ce soit.

En une demie-heure, le duo propose des moments complètement éclatés et anxiogènes que ce soit sur « Change My Head » et sur le final bouillonnant « Reverse Hard » qui iront avoisiner à eux deux les 20 minutes. Toujours dans l’art de l’improvisation, The Switch est un successeur bien nihiliste mais complètement peut-être un peu décousu où le duo Gordon/Nace privilégie les ambiances glaciales et inquiétantes au profit d’un fil conducteur.

***

7 juillet 2019 Posted by | On peut se laisser tenter | , | Laisser un commentaire

Wabi Experience: « Wabi Experience »

Association des artistes tchèques Tomislav Federsel et Jára Tarnovski (Gurun Gurun), Wabi Experience décrit cet album comme une série de remixes de chansons de l’artiste country Wabi Daněk (décédé en 2017), sans que l’on puisse déceler la moindre trace apparente des titres originaux.

Il aura fallu 17 ans pour que l’album aboutisse. Une éternité à couper, coller, déconstruire et composer 11 titres à la beauté ensorcelante, electronica volante chargée d’effluves industrielles et de basses profondes, de matière insaisissable et d’expérimentations tournoyantes, de grésillements souterrains et de décharges électrifiantes.

Wabi Experience est la déformation d’un matériel brut, disparaissant sous les mains de sorciers désirant inventer un langage hérité d’une idole. Un voyage dense dans un dark ambient aux couches superposées, matière en fusion glissant sur une tôle martelée, construit autour de loops haletants aux mélodies rampantes, hérissées de bruissements glaciaux et de craquements fiévreux.

***

7 juillet 2019 Posted by | Chroniques "Flash" | , | Laisser un commentaire