No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

J. Robbins: « Un-Becoming »

2019 sera une année pleine pour J.Robbins. Actuellement sur les routes des Etats Unis avec un Jawbox fraichement reformé mais apparemment en pleine possession de ses moyens, le frontman profite que les feux des médias soient pointés sur lui pour sortir son premier véritable album solo. Saisissant la moindre occasion d’enregistrer entre 2015 et 2018 pour initialement donner suite au premier album de Office of Future Plans, le rockeur a finalement aligné une douzaine de titres totalement imprégnés de sa carrière de musicien au sein de groupes aussi influents que Jawbox, Burning Airlines et Channels,mais aussi de ses expériences de producteur à l’ombre de son propre studio The Magpie Cage (Against Me, Jawbreaker Texas Is The reason, The Promise Ring).

Aux côtés du batteur Pete Moffett (Burning Airlines), du bassiste Brooks Harlan (Office of Future Plans) et du violoncelliste/guitariste Gordon Withers (Office of Future Plans), l’homme de Baltimore concrétise donc ses plus récentes inspirations. En évoluant ainsi dans sa zone de confort(sans qu’on puisse le lui reprocher, J.Robbins tire sans ménagement les ficelles de la nostalgie, reprend ses lignes de guitare singulières (« Stella Vista ») comme ses mélodies reconnaissables (« Your Majesty ») qui remuent instantanément les souvenirs de Burning Airlines ou de Jawbox, deux monuments érigés sur une seule et même base (« Our Own Devices », » Un-Becoming », « Soldier On »). Même le recours – pas toujours justifié (« Anodyne », « Abandoned Mansions ») – au violoncelle n’offre pas assez d’originalité pour faire dévier la mémoire.

Chez J.Robbins, point d’opportunisme : on ne change pas une équipe qui gagne, et peu importe que le temps mette parfois sa musique sous son emprise (« Radical Love », » Skeleton Coast », « Citize »n). Du haut de ses 33 ans de carrière, celui que l’on peut considérer comme l’une des rares figures du post hardcore originel a manifestement pas mal de leçons à donner encore, à condition de se cantonner à son registre de prédilection. Il le prouve d’ailleurs généreusement tout au long de ce Un-Becoming authentique et sincère, dernier témoignage en date d’un savoir faire unique.

***1/2

12 juin 2019 - Posted by | Chroniques du Coeur |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :