No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Interview: The Get Up Kids

Ce sixième album de The Get Up Kids les voit s’appuyer plus sune sensibilité pop, atayée par des riffs de guitares accrocheurs. Le son reste familier mais il est évolutif ; le guitariste Matt Pryor explique quelle dynamique s’est fait jour dans le groupe.

Après un silence de huit ans, qu’est-ce que ça vous a a fait de sortir un nouvel album ?

Du bien déjà. Nous sommes passés par plusieurs cycles et nous allons partir en tournée;le calme avant la tempête. Ça n’est pas ce que je préfère mais, comme on s’est à nouveau réunis, il nous semblait nécessaire d‘être à 100 % dans le schéma enregistrement et tournées même si rien ne nous y forçait.

Est-ce un facteur important par rapport à la pression avant la sortie de chaque album ?

Auparavant, nous étions trop jeunes et arrogants et son se disait que si ça marcherait forcément. Cela n’a pas été toujours le cas et ça nous permet de ne plus nous prendre trop au sérieux. J’ai du mal à considérer que je suis un artiste car, après tout, je ne fais que jouer dans un groupe punk. Nous ne sommes pas des artistes, nous n’allons pas à des concerts, on va juste à des spectacles. On fait ce qu’on fait le plus sérieusement possible.

Qu’est-ce qui a changé dans votre façon d’écrire depuis 15 ou 20 ans ?

Pas grade chose. Chacun a ses propres compsitions ; Jim (Suptic, guitare et vocaux ) en a trois, moi deux.. la moitié d’entre elles était déjà prête et celels de Jim sont les plus proches de nos états d’âme alors que chez moi, pour « Salina » par exemple, tout était conçu et préconçu sous la forme d’une « demo » acoustique. Le plus souvent, on part d’une ébauche, comme avec « The Problem is Me” » ; un riff de guitare sur laquel on cnstruit et mprovise avec une bière ou deux et une sauvegarde sur « Dropbox ».

Comment décidez-vous de qui va chanter ?

Chacun interprète les siens.Jim a avait écrit « Fairweather Friends” » mais j’y ai ajouté des textes et une mélodie. Finalement c’est moi qui la chante après que nous nous soyons mis d’accord.

Et quid de vos influences quand vous écrivez ?

Je ne sais pas si ellesont beaucoup évolué ; nous avaons toujours les même thèmes. CE qui a changé c’est la dynamique qui a fait de moi un père de famille, avoir divorcé, la mort de certains membres de noter entourage ou l’état du monde en général. Je suis plus conscient et impliqué qu’avant quand je me moquais de savoir qui était note Président.

Il y a ce titre, « Lou Barlow », quel rapport y a t-il avec Dinosaur Jr ?

Aucun ! Je ne l’ai jamais rencontré. C’est une chanson où l’on évoque la fin d’une relation et il se trouvait qu’à ce moment on parlait de Lou Barlow de ce qu’on aimait ou pas dans sa musique. Omme il était mentionné dans les textes, on s’est dit qu’on pouvait très bien intituler le morceau ainsi.

Et qu’est-ce qui est dans les tuyaux pour la suite ?

D’abord les tournées avec la prise de conscience que nous étions encore capable de nous supporter les uns les autres…

18 mai 2019 - Posted by | Rapid Talk

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :