No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Mist Of Misery: « Unalterable »

cette surenchère de claviers dramatiques, ce surdosage de tristesse déchirante : ce black doom  pour qui l’adjectif « grandiloquent » s’adapte tout à fait à la musique du combo. Adeptes des claviers enveloppants, des plaintes à vous fissurer le coeur, des éléments neo-classiques et des très longs titres surexploitant les riffs d’une mélancolie déchirante, Mist Of Misery est le candidat idéal pour passer une soirée bien au chaud à se lamenter de toutes les misères qu sort ou de la psyché.

Unalterable est vraiment un excellent disque de genre. Il dispose à la fois d’un toucher funeral doom classieux et d’une sensibilité black metal qui lui octroie intensité et puissance. Et dans cette configuration, beaucoup d’appelés, peu d’élus. Bien sûr, les claviers sonennt parfois un peu « cheap » ; si la qualité de composition est là, un peu plus de moyens octroyés au groupe pour cette nouvelle offrande n’auraient pas été de trop. D’autant plus que celle-ci est d’une richesse assez colossale. En effet, Mist Of Misery nous régale de presque deux heures de musique ! C’est inédit dans le genre et mérite d’être souligné. Bref, on en a pour son argent même s’il faut s’accrocher pour enfiler Unalterable d’une traite.

Mais, si l’ensemble baigne dans le désespoir, des nuances sont à noter, et les titres sont assez variés pour qu’on se laisse porter sans bâillement ou renoncement aucun. Inaltérable donc.

****

15 mai 2019 - Posted by | Chroniques du Coeur |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :