No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Fury: « Failed Entertainment »

Fury avait débarqué de manière « furieuse » un premier album intitulé Paramount. Depuis, le groupe de punk hardcore venu d’Orange County a fait grande impression avec ses compositions féroces. Il espère, ici, récidiver avec un nouvel opus intitulé è.

Dès les premières notes de « Angels Over Berlin », Fury sort les crocs et décrasse plus les tympans que n’importe qui d’autre.

En 11 morceaux et 27 minutes de musique, le groupe californien ne change en aucun cas leur formule gagnante que ce soit sur « Vacation », « Inevitable Need To Reach Out » ou sur « Birds of Paradise ».

Entre riffs tapageurs et section rythmique bien sauvage ainsi que l’interprétation très rentre-dedans de Jeremy Stith, on est bien servi.

On virera parfois dans du « sludge » façon Baroness sur des ponts bien heavy de « America », « Mono No Aware » ou bien de « New Years Days ». Avec Failed Entertainment, Fury continue sur sa lancée avec un punk hardcore qui montrera toute sen efficacité sur scène.

**1/2

11 mai 2019 - Posted by | Chroniques "Flash" |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :