No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Simon Trottier: « Astronomical Winter »

Le guitariste Simon Trottier (Timber Tinbre) nous présente un projet entièrement instrumental fait de fascination pour l’espace et tous ces mystères qu’il nous reste encore à découvrir. Ça commence bien sûr par le titre des plages (elles sont quatre au total, d’une durée variant entre six et huit minutes), qui s’inspirent de l’œuvre multimédia This Is Major Tom to Ground Control de l’artiste visuelle Véronique Béland. Créée pour la première fois en 2012, cette installation utilise un générateur de textes aléatoires pour interpréter les données recueillies par les radiotélescopes de l’Observatoire de Paris et les convertir en mots, récités par une voix de synthèse symbolisant celle de l’Univers. Une attention toute particulière a aussi été apportée au visuel du projet, grâce à une collaboration avec l’artiste multidisciplinaire Joël Vaudreuil qui a signé la pochette du disque ainsi que des projections conçues afin d’accompagner l’œuvre sur scène.

L’aspect le plus fascinant d’Astronomical Winter est qu’il repose essentiellement sur l’utilisation de la guitare électrique, non pas dans une optique de virtuosité mais pour ses possibilités texturales. Si on voulait faire une autre analogie un peu simpliste avec l’astronomie, on pourrait y voir une quête de Trottier pour extirper de la guitare ses mystères sonores, tout comme l’exploration de l’espace relève d’une quête pour en arriver à une meilleure compréhension des secrets de l’univers.

À priori, Astronomical Winter semble très éloigné du travail de Trottier avec Timber Timbre. N’empêche, on y décèle un même penchant pour les atmosphères mystiques et les sonorités étranges et inquiétantes. On ne pense pas tellement au plus récent Sincerely Future Pollution), qui montrait un usage étendu des synthétiseurs, mais davantage au précédent Hot Dream paru en 2014, dont la facture évoquait un peu la langueur des trames sonores des films de David Lynch.

Astronomical Winter s’ouvre sur « Black Hole Algebra », qui fait office d’entrée en matière pour nous habituer à cet univers sonore. Il n’y a pas vraiment de mélodie et Trottier utilise différents effets pour créer une impression de mouvement statique. Ça paraît contradictoire, mais c’est en effet ce qui ressort de ces notes qui semblent se mouvoir tranquillement dans l’espace comme un objet céleste. « House of Magnetic Fields » est la composition qui ressort du lot parce qu’on y reconnaît plus facilement la guitare comme instrument distinctif. Les premières mesures me donnent l’impression d’être jouées sur une guitare barytonoù on pourrait presque entendre le début de « Damage, Inc ». de Metallica, avec Cliff Burton à la basse, par cette façon d’attaquer les notes avec une pédale de volume. Quant aux deux autres morceaux, « Theorem of the Setting Sun » et « Atlas of Infinite Horizons, » ils exploitent le côté un peu plus tactile de la guitare, avec les doigts de Trottier qui glissent délicatement sur les frettes.

Au final, Astronomical Winter est un album qui se laisse découvrir au fil des écoutes. On n’y décèle pas nécessairement de grandes surprises, et quelques moments peuvent sembler redondants, mais la musique exerce néanmoins une certaine fascination sur nous. Un peu comme lorsqu’on scrute le ciel immobile en quête d’une étoile filante. Certes, il n’y aura pas de pétition pour que le trou noir récemment photographié porte le nom de Simon Trottier, comme ça l’a été pour pour le défunt chanteur de Soundgarden, Chris Cornell en lien avec sa chanson « Black Hole Sun »mais ça nous fait un bel album à écouter pour observer les Perséides…

***1/2

7 mai 2019 - Posted by | On peut se laisser tenter |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :