No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Saint Agnes : « Welcome To Silvertown »

Le rock garage et gothique de Saint Agnes débarque avec un premier album pour une grande messe absolument jubilatoire.

Avec son premier effort studio, Saint Agnes prouve que le rock à guitares n’est pas mort. Dans la veine de ce que pouvait faire The Kills, avec une dose non mesurée de rock heavy bien trempé, le quatuor emmené par la charismatique Kitty Arabella fait parler la poudre. « Welcome To Silvertown », qui ouvre l’album en faisant référence au quartier Est de Londres où le groupe a grandi, donne le ton. Le style est bordélique, fiévreux mais terriblement accrocheur. « Move Like A Ghost » avec ses claviers punk-groove confortera l’ambiance alors que les guitares saturées feront des merveilles sur « Diablo, Take Me Home ».

l faudra attendre « I Got A Drum » pour une courte accalmie, aérienne et mélodieuse mais toujours porté par le délicat mariage entre la voix de Kitty Arabella et celle de Jon Tufnell. Un tandem que l’on retrouve à l’affiche du refrain de « The Witching Hour », rappelant les débuts de Band of Skulls, avant qu’un superbe pont façon western spaghetti ne vienne nous éblouir avec les susurrements de Kitty Arabella.

Autant dire que le voyage du côté de Silvertown est profondément glauque, sombre et envoûtant à la fois. Kitty Arabella assure le spectacle, entre gémissements sensuels et paroles acérées sur un engagé et engageant « The Death or Glory Gang », quand elle ne laisse pas son partenaire au micro prendre légèrement le dessus avec « I Feel Dangerous Around You » ou sur les couplets de « Black Horse » emmené par une guitare tarantinesque.

Saint Agnes se jouera des rythmiques et casseea les codes, à l’instar d’un « Why Do You Refuse To Die », qui multiplie saturations et riffs jubilatoires et un dernier sursaut garage se fera jour avant de refermer l’expérience sur une ballade quasi acoustique, « Heart of Mine », à à entonner eu milieu du désert californien. Le calme après la tempête. Mais que celle-ci fut savoureuse .

***1/2

4 mai 2019 - Posted by | Chroniques du Coeur |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :