No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

James Andean: « Assemblance(s) »

James Andean navigue sur les eaux d’une électro-acoustique nourrie de field recordings, puisés dans notre environnement direct et assemblés de manière à transformer cette matière première en narrations émotionnelles passées par un prisme déformant.

Assemblance(s) enchevêtre les éléments pour créer des atmosphères chancelantes aux allures de sketches étranges, où tout prend des allures grossissantes ou rapetissantes, selon que l’on soit grand ou petit, doté d’une ouïe fine ou équipé d’un sonotone.

L’artiste déplace les bribes sonores sur d’autres espaces, leur offrant le loisir de devenir quelque chose de différent, d’endosser un habit de lumière sur un plateau de cinéma, de jouer la comédie sur une scène de théâtre, se rapprochant sans équivoque de l’esprit d’un Bernard Parmegiani. On est happé par ces histoires à l’approche cosmologique, projection dans un espace bousculé par les incertitudes et les faux-semblants. Très fortement recommandé.

***1/2

30 avril 2019 - Posted by | On peut se laisser tenter | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :