No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Matthew Edwards and The Unfortunates: « California, Can You Wait? »

Le troisième album de Matthew Edwards and The Unfortunates est une belle démonstration de songwriting racé et solidement cultivé, flirtant avec le lyrisme désabusé de Jack et les bouquets enivrants de The Lilac Time. Après Folklore qui faisait la chronique du retour de Matthew Edwards dans sa ville natale de Birmingham, suite à un exil de deux décennies outre-Atlantique, le musicien adresse aujourd’hui une nouvelle lettre d’amour à la capitale des West Midlands avec The Birmingham Poets.

<p><a href= »https://vimeo.com/328631637″>Matthew Edwards and the Unfortunates &quot;California, Can You Wait?&quot;</a> from <a href= »https://vimeo.com/decembersquare »>DecemberSquare</a&gt; on <a href= »https://vimeo.com« >Vimeo</a>.</p>

Le premier « single », éponyme, extrait de ce nouvel album, California, Can You Wait?, expose la facette la plus lumineuse de l’univers de Matthew Edwards and The Unfortunates, et s’avère être la grande chanson pop après laquelle Morrissey court en vain depuis l’époque You Are The Quarry. Remarquable.

****

20 avril 2019 - Posted by | Chroniques du Coeur |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :