Matt LaJoie: « The Center and the Fringe »

Les compositions de Matt LaJoie tournent en boucle autour de quelques notes jouées sur une guitare électrique, les cordes sont pincées, il y a de la reverb ainsi que du delay et les lignes mélodiques procurent immédiatement quelques vertus thérapeutiques. Elles se superposent progressivement les unes sur les autres, et l’on imagine instantanément le guitarist en train de sampler ses arrangements au gré de l’inspiration. Le sommeil peut attendre et cette musique narcotique se déploie lentement, nous plongeant dans un état second formant un mandala.

Sur « Venusian Ballroom », Matt LaJoie déploie progressivement ce psychédélisme doux fait de guitares claires et de bourdonnements hypnotiques rappelant la musique de Herbcraft et son folk cosmique.

Six minutes et vingt-deux secondes plus tard, le morceau restera à jamais dans cette cité spatiale imaginaire cachée au plus profond de notre imagination,et ce, sans que substance hallucinogène ne soit nécessaire.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.