Durand Jones & The Indications: « American Love Call »

Qu’elle vienne des années 60 / 70 ou d’aujourd’hui, la soul traverse les décennies sans problème et continue de produire des artistes toujours aussi attrayants. Lee Fields, Charles Bardley pour les plus anciens, voire les défunts, mais aussi Curtis Harding ou Durand Jones & The Indications pour assurer la relève.

Le groupe coche , en effet,toutes les cases pour être un digne représentant de l’esprit de Marvin Gaye ou Curtis Mayfield. Leur deuxième album American Love Call est un régal de neo-soul. Il appartiendra d’en juger à qui voudra.

***

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :