No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Richard Andrews: « The Golden Fascination »

Richard Andrews était membre d’un groupe folk nommé Uniform Motion. Après y avoir officié quelques années, il a décidé de se lancer en solo sous ce pseudonyme. En marchant sur les braises du combo, il publie son tout premier album intitulé The Golden Fascination.

Richard Andrews a fait le bon choix de ne pas changer drastiquement de style musical. Ce disque représente un virageà 45° où il ira emprunter des voies plus dream-pop sur des morceaux somptueux comme « Nirot » qui ouvre le bal ou encore le morceau-titre et « Across The Unit Isle ».

Andresw cite, en outre, Mark Hollis et Bon Iver comme source principale d’inspiration pour cette bande-originale imaginaire et immersive avec les émouvants « False Memories », « Decipher » ou bien même « Sign Of The Times » avec ses mélodies minimalistes joués au piano.

S’achevant sur le touchant « Undertones », Richard Andrews a réussi à se réinventer sans jamais trahir ses origines avec dix chansons qui nous plongent dans un univers doux et fragile dont on devrait prendre de la graine.

***1/2

15 mars 2019 - Posted by | On peut se laisser tenter |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :