No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Stella Donnelly: « Beware Of The Dogs »

Stella Donnelly fut révélée au grand public avec son désormais culte « Boys Will Be Boys » issu de son EP Thrush Metal. Depuis, la musicienne venue de Perth a réussi à se faire une place sur une scène indie australienne assez exigeante et qui, désormais, l’attend au tournant avec son premier album Beware Of The Dogs.

Arrivée au moment où l’affaire Weinstein éclate et où #MeToo prenne de l’ampleur, Stella Donnelly est considérée comme étant une jeune porte-parole de ce mouvement. Elle combat en effet le patriarcat à travers une plume des plus acides dont « Old Man », « Season’s Greetings » et un insolent « Tricks ». Alternant morceaux entraînants et ballades mélancoliques mais non dénuées d’une conscience sociopolitique (« Mosquito », « Allergies »), l’Australienne mène à bien ce qu’elle considère être un mission : mettre le système du mâle dominant KO.

Mis à part le fameux « Boys Will Be Boys », Stella Donnelly continue d’ouvrir les portes de son jardin secret et détaille les comportements déplacés du sexe opposé avec, toutefois, une pince d’humour.

Ce sera avec des titres teintés d’une touche électronique comme « Bistro », « Die » et un audacieux « Watching Telly » où elle se remémore combien elle a galéré pour obtenir l’avortement et où elle dénonce l’hypocrisie de cette loi. Mentionnons également le morceau-titre au crescendo implacable où elle attaque sans vergogne les bavures racistes et politiques de son pays.

Pour un premier opus, Stella Donnelly impressionne du début à la fin. Entre ballades câlines et escapades indie rock ambitieuses en passant par des sonorités synthpop brillantes, la native de Perth arrive à faire ouvrir les yeux sur le monde à son auditeur de plus en plus averti. Avec une plume teintée de sarcasme, il est clair qu’elle arrive à incarner ce modèle en cette période trouble à condition, néanmoins qu’elle se montre plus nuancée et moins didactique.

***1/2

13 mars 2019 - Posted by | On peut se laisser tenter |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :